It’s a wonderful life

image

« Each man’s life touches so many other lives. When he isn’t around he leaves an awful hole, doesn’t he? « 

Le septième art est l’une de mes plus grandes passions, je rêve cinéma depuis toute petite. J’ai d’ailleurs eu la chance de travailler au sein de la principale société de doublage en France, où mes collègues m’avaient surnommée « l’IMDB vivante », une vraie encyclopédie du cinéma. C’est dire à quel point j’aime ça.

Je savais donc qu’en lançant ce blog, il serait certain qu’on parlerait cinéma ici. Et en réfléchissant à ce sujet, j’ai eu l’idée de créer une rubrique spéciale, le mercredi ciné d’Ana.

En France, le mercredi est le jour dédié aux sorties cinéma. Alors je me suis dit que chaque mercredi, je vous proposerai donc un film à découvrir ou à redécouvrir !

Pour commencer en beauté, quoi de mieux que l’un de mes films préférés, un « feel good movie » par excellence, un grand classique du cinema américain, mais plutôt inconnu en France, un film on ne peut plus approprié pour époque actuelle, puisque c’est un film de Noël.

Il s’agit de : La vie est belle, de Frank Capra.

image

En voici le synopsis :

« Le décès de son père oblige un homme à reprendre l’entreprise familiale de prêts à la construction, qui permet aux plus déshérités de se loger. Il entre en conflit avec l’homme le plus riche de la ville, qui tente de ruiner ses efforts. Au moment où il approche de la victoire, il égare les 8 000 dollars qu’il devait déposer en banque. Le soir de Noël, désespéré, il songe au suicide. C’est alors que le Ciel dépêche à ses côtés un ange de seconde classe, qui pour gagner ses ailes devra l’aider à sortir de cette mauvaise passe… » [Source : Allociné]

image

La vie est belle, c’est une histoire d’amour, une histoire de famille, une histoire d’amitié, une histoire de croyance, de dernière chance, c’est tellement de choses à la fois.

Ce film est pour moi un petit chef d’œuvre, un film culte. Ce petit bijou de 1946 n’a pas pris une ride. Il a pour moi plus d’effet bonne humeur que l’ultra adoré (que j’adore également) Love Actually, de Richard Curtis. Je n’ai pas envie d’en faire des tonnes pour vous donner envie de le voir, le film se suffit à lui-même. N’ayez tout simplement pas peur de son âge et du fait qu’il est en noir et blanc, je peux vous assurer que pendant 2h10, vous ne vous ennuierez pas et oublierez même tout ce qui vous entoure.

image

Moi je la veux bien la lune, George !

La morale de ce film est simple et profonde : malgré tout, la vie est belle.

Et c’est tout ce qui importe aujourd’hui, se rappeler que la vie, malgré tout ce qui peut nous arriver, est belle.

J’espère que vous aimerez autant que moi ce film ! Et n’hésitez surtout pas à me donner votre avis en commentaire.

Douce nuit à vous.

Ana.

image


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s