Brooklyn

« Life is easier where the walls are red
Brooklyn is a place stuck in my head »

490_0008_14446205_background-620x330

Mercredi dernier, j’ai eu la possibilité d’assister à une projection en avant-première du film « Brooklyn », un film que j’attendais avec impatience.

Brooklyn-affiche

Réalisé par John Crowley, « Brooklyn » nous plonge dans les années 50 et nous raconte l’histoire d’Eilis Lacey, jeune irlandaise qui décide de quitter son pays natal et sa famille pour tenter sa chance en Amérique. Le mal du pays qui la tourmentait au début diminue quand elle fait la connaissance d’un jeune italien, Tony. Mais lorsqu’un drame vient troubler son nouveau bonheur, Eilis se retrouve écartelée entre deux pays… et entre deux hommes.

Brooklyn2

Au premier abord, on pourrait croire qu’il s’agit d’une enième histoire d’amour, mais c’est bien plus que cela.
C’est avant tout l’histoire d’une femme qui décide de prendre son avenir en main, malgré les obstacles, malgré la peur, afin d’aspirer à une meilleure vie.
Elle laisse derrière elle sa mère, sa soeur ainée et son pays natal, dans l’espoir d’un meilleur avenir à Brooklyn.
Mais le mal du pays est inévitable.
Elle n’a pas simplement changé de continent, elle a tout simplement changé de vie, et l’ajustement paraît insurmontable.
Mais comme le lui dit si bien le père Flood (joué avec brio par Jim Broadbent): « Le mal du pays est comme la plupart des maux. Il passera ».
Ce film parle parfaitement bien de l’immigration. Ce doute qu’on a quand on se demande quel est notre véritable chez nous: le pays d’où l’on vient, ou le pays où l’on habite.
On vit ce doute avec Eilis, on se demande avec elle quel sera son choix final, où son coeur l’emmènera, l’Amérique ou l’Irlande.
Personnellement, je viens d’une famille d’immigrants, mes parents ont eu le même courage qu’Eilis, ils ont tout quitté pour venir vivre en France, en terre inconnue. Et ces questions qui font douter Eilis, ce sont des questions que je me suis posée en grandissant.
C’est probablement pour ça que j’ai été tout particulièrement touchée par ce film, et très émue dans certaines scènes, mais ça n’enlève en rien le talent de l’équipe pour nous faire ressentir tout ce que vit Eilis.

MV5BMjI3Nzc5NjM0OV5BMl5BanBnXkFtZTgwODI0ODMxNzE@._V1__SX1230_SY641_

Visuellement, ce film est de toute beauté. Que ce soient les costumes des années 50 ou les différents décors (Brooklyn, Coney Island, l’Irlande), c’est un vrai plaisir à regarder.
J’avoue avoir tout particulièrement craqué pour les tenues d’époque d’Eilis et Tony quand ils vont à Coney Island. (Photo ci-dessous)

Brooklyn-2015-Stills-Wallpapers

Le casting est parfaitement choisi, que ce soient les acteurs principaux ou bien les figurants, il n’y a aucune bévue, mais il est clair dès le début du film que l’on va être transporté par la talentueuse Saoirse Ronan. Elle crève littéralement l’écran, son interprétation d’Eilis est absolument réussie, et sa nomination à l’Oscar de la Meilleure Actrice est une évidence une fois qu’on a vu le film, tellement son jeu est poignant, touchant, et d’une grande subtilité. Pas besoin de crise de cris ou de larmes pour nous toucher, et c’est là le talent d’une grande actrice.

brooklyn-bande-annonce-trailer-film-oscars

« Brooklyn », adaptation du roman éponyme de Colm Tóibín, est nommé ce soir aux Oscars dans trois prestigieuses catégories : Meilleur Film, Meilleure Adaptation, et Meilleure Actrice.
Je croise fortement les doigts pour qu’il remporte au moins une statuette (mon coeur flanche pour Meilleure Actrice), il le mériterait tellement.
J’espère en tout cas que ce film saura tirer son épingle du jeu dans le box-office, car c’est vraiment un film qui mérite d’être vu, pour son histoire, pour son casting, pour sa photographie. C’est tout simplement un petit bijou.

Brooklyn

« Brooklyn » sortira en salles le 9 mars prochain.

Ana.

Un grand merci à l’agence Cartel pour l’invitation.


2 réflexions sur “Brooklyn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s